Accueil
Principal : les mensonges
La discrimination
Nos actions
Europe et Discriminations
Législation française
Ecrivez-nous
L'enseignement
Inscription au collège
Le Collège
Fonctionnement des collèges
Liens favoris
Messages de soutien
Témoignages de Lugos
Témoignages pour Mr. Christian Dauriac (Principal)
Dossier : Courriers & commentaires
Inspecteur d'académie
Principal : lettre ouverte
Ministre de l'éducation
Recteur de l'Académie
Conseil Général
Haute Autorité Lutte Discrimination
Députés de la Gironde
Procés pour Diffamation contre l'auteur de ce site
Procédure inspection académique
Statistiques fréquentation

Accueil

AccueilLiensContactPlan du site
Lutte pour l'inscription de notre enfant au collège

Privé d'enseignement Public
Notre fils était inscrit dans un collège catholique l'an dernier (2005), le principal du collège de Salles a émis un avis défavorable pour son inscription.

  • pour justifier son avis défavorable M. Christian Dauriac, principal du collège, indique qu'il a suivi les recommandations de l'inspecteur d'Académie.
  • M. Roger Savajols, Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l’Education Nationale de la Gironde indique la préférence de ceux qui emménagent par rapport aux élèves du privé.
Pour nous soutenir


Cliquer pour agrandir
Lutter seul contre une administation sourde, pour obtenir une inscription prévue par la loi,  est lourd à porter pour une famille isolée

Envoyez nous un message de soutien
Signalez les cas similaires

Halte à la discrimination
Les motifs invoqués par le Principal et l'Inspecteur d'académie sont contraires aux principes fondammentaux de la république.
Nous luttons pour l'égalité de tous devant la loi.

La Halde

La Haute Autorié de Lutte contre la Discrimination et pour l'Egalité est une structure gouvernementale qui a pour objet d'aider les victimes de discrimination.
Nous lui avons soumis le dossier et demandé la poursuite au plan pénal des responsables
Ils risquent 5 ans de prison, 75000€ d'amende, et s'agissant d'agents de l'état dans l'exercice de leurs fonctions des peines complémentaires dont la privation des droits civiques et l'interdiction d'exercer



Refusons le sectarisme de l'inspecteur et du principal

Depôt de plainte pour discrimination au procureur de la république - Tribunal de grande Instance - Bordeaux

cf document


2007 Droit à l'inscription confirmée par le nouveau ministre


Dans sa note au sujet de la carte scolaire rédigée aux principaux, M. Darcos rappelle en préambule :

… le droit des familles de scolariser leur enfant dans l’établissement le plus proche de leur domicile restera naturellement inchangé, ….

C'est clair, ce droit n'est pas nouveau. Cependant ce droit ne nous a pas été accordé en 2006, tout au moins pas immédiatement .... Il nous a fallu attendre le 23 août.

En 2007, le ministre demande que les réponses soient fournies avant le 20 juillet. Une telle rapidité est-elle vraiment envisageable au collège de Salles ? 

M. Xavier Darcos ignore t-il tout des grandes difficultés à compter les élèves ?

TéléchargerNote du Ministre aux principaux et proviseurs - 6 juin 2007
Taille : 92 ko - Dernières modifications : 6/06/2007

Retenir l'essentiel

Le droit à l'inscription dans son secteur


Cliquer pour agrandir
Texte Ministère
Au final, ce droit a été appliqué.
Il faut d'ailleurs noter que maintenant, sur le site Internet de l’académie de Bordeaux, au chapitre Enseignement et Formations en Aquitaine – Collège – Modalités d’inscription,  il est effectué un renvoi vers le site du ministère de l’éducation nationale qui précise explicitement que l'inscription se fait sur simple présentation du dossier scolaire.

L’irruption d’Internet dans le royaume du Mammouth

Monsieur Christian Dauriac, principal et Monsieur Roger Savajols, Inspecteur  ont, dans un premier temps, refusé l’inscription de mon fils. 
 
Refus maintenu jusqu’à la création du site internet. Internet est donc un moyen efficace pour faire appliquer les droits de la République.
 

Les défenses du Mammouth

Quoi de plus normal pour un enseignant que d’exiger des corrections. Je remercie M. Christian Dauriac, principal et correcteur bénévole, qui par son action exemplaire, m’a permis de parfaire mon éducation et mon vocabulaire.
 
Enfin, cette affaire m’a permis de progresser dans les nouvelles technologies et les mécanismes des moteurs de recherche.
 
Ces corrections m'ont amené à prolonger l'existence de ce site, qui sans intervention se serait éteint à la fin de l'abonnement annuel. Ce site est maintenant exempt de faute de goût. Je lui souhaite donc longue vie.
 
Bien entendu, je continuerai à prendre en considération toute demande de Monsieur Christian Dauriac en vue d’en améliorer le contenu.


Pour conclure, j'accuse ...


Monsieur Christian Dauriac, Principal n’a pas aimé Molière, il va adorer Zola.
 
 « Mon devoir est de parler. Je ne veux pas être complice, mes nuits seraient hantées ». 

J’Accuse, M. Christian Dauriac, Principal du collège de Salles, d’avoir émis un avis défavorable pour l’inscription de mon fils,
 
J’Accuse, M. Christian Dauriac, Principal du collège, d’avoir pris en compte,  pour formuler cet avis, le fait que mon fils ait poursuivi une partie de sa scolarité dans le privé.

J’Accuse, M. Christian Dauriac, Principal du collège, d’avoir agit hors la loi.


En tant que père, je suis fier d'avoir lutté pour la défense des droits de mon fils.

En tant qu'honnête homme, je suis fier d'avoir battu un hors la loi

En tant que citoyen je suis fier d'avoir obtenu le respect du droit

En tant que contribuable je suis fier d'avoir obtenu ce qui m'est


J'attends les Chars (Finalement, ils ne sont pas venus, et ces accusations sont maintenant couvertes par la prescription)
M. Christian Dauriac n'a pas souhaité de corrections sur ces passages, dont je l'ai informé par courrier (cf courrier à M. Dauriac lettre du 27 septembre 2007, principal du collège de Salles)

Retrouvez le site Non Censuré

Cette affaire est décrite sur d'autres sites, non censurés, qui se trouveront facilement sur internet en utilisant les moteurs de recherche (voir Satistiques et frequentation
Aucune autre poursuite n'a été engagée contre ces sites, protégés de la censure par la prescription. 
 

A noter

Le tribunal (voir jugement), demande que le site reste accessible avec tous les liens existants.
Ce qui signifie, qu'il soit aisé de le retrouver par les moteurs de recherche.  (voir Satistiques et frequentation

Pour m'aider à satisfaire cette (curieuse) obligation, n'hésitez pas à établir un lien entre votre site ou blog et le site relatant cette affaire.

Je suggère à M. Christian Dauriac, principal honoré et considéré, d'établir un lien sur le site du collège. Son honneur et sa considération seront ainsi rétablis à leurs mesures. En tout cas, c'est ce qu'il demande, et qu'il obtient de la justice. Tout citoyen responsable se fera donc un devoir de relayer cette demande.


L'inscription

Le site a été ouvert le 16 août 2006, et Ugo inscrit dès le 23 août.

Quoi de mieux qu'Internet pour des cours de droits ou d'arithmétique en accéléré ?


Nombre de visiteurs :
Politiquement correct


Cliquer pour agrandir
Le tribunal correctionnel de Bordeaux a confirmé le caractère « diffamatoire » et « injurieux »  de certains passages sur ce site Internet
 
Comme l’a confirmé le président du Tribunal lors de l’audience, je n’avais aucune raison d’être agressif, puisque de toutes façons, l’administration était obligée d’admettre mon fils dans le collège de son secteur.

Je le reconnais, cela était stupide de ma part et malveillant. D’autant plus que la simple relation des faits est suffisante, et que les commentaires sont inutiles.

Je tiens à présenter mes excuses publiques et très sincères à M. Dauriac pour la peine qu'il a ressentie et qu'il a exprimée avec douleur lors de l'audience.

J'ai donc modifié ces quelques passages litigieux, comme la loi m'y oblige. Pour autant je garde ma liberté d'expression. Les modifications ont été élaborées pour ne pas dénaturer les faits.

Ces passages se reconnaîtront par leurs caractéristiques  (Vert italique).

Je réaffirme cependant que ce combat est celui des  libertés et de l'égalité de traitement de tous les enfants de la République dont je défends les principes fondamentaux.

Je revendique la liberté de choix, et la liberté d'expression. J'ai obtenu l'inscription de mon fils, et j'en suis fier.


Je souhaite que ce site soit le rempart contre tous ceux qui voudraient limiter les libertés de mouvement entre l'école publique et l'école privée.

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Périclès




Ecrivez nous pour manifester votre soutien. Signaler les cas semblables

N'hésitez pas à nous écrire pour manifester votre soutien
Cliquer sur l'image pour nous adresser un message


Nos actions - Comment nous obtenons l'inscription de notre fils




Les soutiens politiques


Prise en charge du dossier par le Maire de Lugos. Dès le début le Maire de Lugos nous a témoigné son soutien.

Les députés du département, voir Députés de la Gironde interviennent pour obtenir l'inscription de notre fils. Laquelle intervient quelques jours après la publicaton du site Internet, et contre l'avis honorable et considérable du principal.


Procès contre l'auteur de ce site

L'inscription d'Ugo a été acceptée le 23 août 06, soit quelques jours après la diffusion de ce site sur Internet (le 15 août 06).
M. Christian Dauriac, principal du collège, porte cette affaire devant les tribunaux le 12 octobre 06



© Philippe ROUGELOT
Mentions légales